Qu'est ce que le mélanome ?

Le mélanome est une maladie de la peau qui touche de plus en plus de personnes. Un fois dépisté, nous devons prendre certaines décisions et agir rapidement pour tenter d'enrayer son évolution. L'association AMESA a été créée par des personnes directement concernées par le mélanome, malades ou proches avec pour objectifs  accompagnement, préventions, informations, actions de sensibilisation et soutien à la recherche. Nous avons conçu ce site dans le but d'informer sur le mélanome et offrir un autre canal d'accès vers l'association AMESA, nous pensons que notre expérience peut vous aider dans vos choix et votre parcours.



Les news Amesa

Adhérer à AMESA

21 juillet 2010

Si vous désirez adhérer à l’association AMESA, téléchargez le bulletin d’adhésion ci-dessous et renvoyez-le à amesa.asso@wanadoo.fr ou par courrier au 13 Boulevard Gustave Roch, 44200 Nantes Cedex. 

Les partenaires d’AMESA

21 juillet 2010

Téléchargez notre brochure Peausitive

21 juillet 2010

Téléchargez Adobe Reader

Pourquoi et comment se protéger du soleil ?

12 juillet 2010

Pourquoi se protéger du soleil ?

Il ne faut bien sûr pas diaboliser le soleil, celui-ci procure des bienfaits tels que l’amélioration du moral, la synthèse de la vitamine D, cependant ses effets négatifs à courts et longs termes implique de rester vigilant et de s’exposer « intelligemment ». Des expositions répétées sans protection peuvent provoquer à long terme des cancers cutanés tel que le mélanome malin. Le capital solaire étant étant déterminé à la naissance, la quantité de soleil que l’on peut recevoir sans dégâts solaires est à économiser.

Comment se protéger du soleil ?

Il y a 3 manières de se protéger du soleil :

  • La protection physique

Le vêtement : plus le tissage est serré, les couleurs sombres moins il laisse passé les UV. A noté que l’humidité transmet plus facilement les UV.

Le chapeau : il protège la tête et la nuque.

Les lunettes de soleil : elles protègent les yeux.

  • La protection naturelle

L’épaississement de la peau et le bronzage protège du soleil mais pas des UVA .

  • Les crèmes solaires

Il est important de choisir une crème efficace sans effet secondaire, voici les critère d’une bonne crème solaire :

- Non toxique

- Avec la consistance qu’il convient

- Photostable (ne perd pas ses propriété avec la lumière)

- Résistante à l’eau et la sudation

Il faut choisir sa crème selon ces différents critères :

- Selon phototype de votre peau

- Selon l’âge (les enfants nécessitent une forte protection)

-Selon l’activité

Attention « écran total » ne veut jamais dire total, il faut toujours diviser par 2 l’indice annoncé.

Apprendre à reconnaitre sa peau

12 juillet 2010

Les peaux dites « sensibles » font parties des facteurs à risques, il est donc important de connaitre le phototype de sa peau face au soleil puisqu’il détermine notre capital solaire. En effet, nous naissons tous avec « un capital solaire » il est génétiquement déterminer et à 20 ans nous avons utilisé 50 % de celui-ci, c’est pourquoi il est important de « l’économiser« .

Il existe 6 types de peaux qui varie selon les grains de mélamine dans les mélanocytes (les cellules qui colorent la peau).

Les formes de préventions du mélanome

11 juillet 2010

La prévention primaire

La prévention primaire se fait en amont, il s’agit d’adopter les bonnes pratiques vis à vis du soleil. Elle est basée sur les conseils de protection solaire. Les enquêtes grand public montrent que les français connaissent les risques de cancers cutanés  mais ne changent pas pour autant leur comportement face au soleil. Des campagnes de sensibilisation ont lieu, mais pour être efficaces, elles doivent être répétées ce qui coûte cher.

La prévention secondaire

La prévention est basée sur le dépistage précoce des mélanomes.

On  distingue : l’auto surveillance que vous pouvez réaliser vous-même, qui a l’avantage de pouvoir être réalisée fréquemment mais qui nécessite une formation par le médecin ou l’infirmière et le dépistage par le médecin lors de visites régulières. Ce type de dépistage concerne surtout les  sujets à risque :

  • Antécédents familiaux de mélanome.
  • Nævi multiples (grains de beauté)
  • Phototype clair, cheveux roux, yeux verts
  • Nombreux coups de soleils dans l’enfance (séjours prolongés dans les pays chauds dans l’enfance).

Il existe des campagnes de dépistage qui permettent de sensibiliser la population au risque du mélanome, mais  celles-ci implique une démarche volontaire.